Le chateau de Lormoy  

Gastro-entérologie

spacer

> Ictère

Description

C’est une coloration jaune de la peau et des muqueuses par de la bilirubine. La bilirubine est produite par la dégradation des globules rouges. La bilirubine est d’abord « libre », insoluble dans l’eau, et transportée par des protéines jusqu’au foie où elle sera conjuguée à l’acide hyaluronique grâce à une enzyme (la glycuronyl-transférase). Elle devient ainsi soluble et peut être excrétée par le foie dans la bile et assurer son rôle dans la digestion. L’ictère est lié à une accumulation de bilirubine libre ou conjuguée.

Causes

L’ictère à bilirubine libre se voit en cas d’hyperproduction de bilirubine libre (en cas d’hémolyse, c'est-à-dire de destruction excessive de globules rouges), ou en cas de défaut de conjugaison de celle-ci (maladie de Gilbert liée à un déficit en glycuronyl-transférase, ictère du nouveau-né lié à une immaturité du système de conjugaison de la bilirubine).
L’ictère à bilirubine conjuguée est liée à un défaut d’excrétion de la bilirubine dans la bile (cholestase intra ou extra hépatique) qui se voit dans toute pathologie hépato-biliaire (hépatites, cirrhoses, lithiase de la voie biliaire principale, cholangite sclérosante, maladie de Wilson, cancer du foie ou des voies biliaires…) et dans certaines pathologies du pancréas (cancer du pancréas, ampullome vatérien…)

Symptômes

Outre la coloration jaune caractéristique, on note en cas d’ictère à bilirubine conjuguée des urines foncées, des selles décolorées (couleur mastic), et un prurit.

Examens complémentaires

Ils sont orientés par l’examen clinique et les résultats des examens biologiques (bilan hépatique complet, bilan d’hémolyse…). Les examens d’imagerie médicale ont pour objectif de visualiser le foie, les voies biliaires, et la tête du pancréas ainsi que sa papille. On peut effectuer une échographie hépato-biliaire, un scanner abdominal, une IRM abdominale, une écho-endoscopie ou une cholangio-pancréaticographie rétrograde endoscopique (qui permet éventuellement d’effectuer un geste thérapeutique sur la papille du pancréas (sphinctérotomie)).

Traitement

C’est le traitement de la cause. La maladie de Gilbert est bénigne et nécessite pas de traitement. Néanmoins on peut proposer des médicaments (méprobamate ou phénobarbital) qui peuvent diminuer la bilirubinémie (taux de bilirubine dans le sang). Un bronzage discret peut masquer l’ictère. L’ictère néonatal nécessite parfois des séances de photothérapie (destruction de la bile par les UV), en raison des risques d’ictère nucléaire (l’excès de bile peut être toxique pour le cerveau des nouveau-nés).

Dernière mise à jour le 15/10/2010

 
Diagnostic Santé - Cancérologie - Cardiologie - Cataracte - Dialyse - Gastro-entérologie - Gynécologie - Hémorroïdes - Maternité - Néphrologie - Nutrition
Ophtalmologie - ORL - Orthopédie - Pneumologie - Soins de suite - Stomatologie - Sommeil - Stress oxydatif - Surdité - Urologie - Varices